S’engager pour aider les peuples de la terre

De retour d’un voyage ce mois de janvier 2022 en Amazonie après deux ans sans avoir pu les visiter, j’ai le coeur et les yeux encore remplis de leur joie et de la force de vie de la forêt. Mais je sais et ressens, plus que jamais, l’importance et l’urgence de s’unir ensemble pour préserver l’Amazonie. L’année passée la grande forêt a été 10 fois plus déforestée que les années précédentes. En Acre au Brésil, la situation devient toujours plus grave. Actuellement les terrains qui n’ont pas été démarqués de la forêt amazonienne se vendent à une vitesse exponentielle et cela même quand il faut cinq heures de pirogue pour les atteindre.

C’est normal, ce sont des terrains bon marché pour les brésiliens et avec le COVID, une partie de l’économie s’est effondrée. Ils achètent les terres, rasent la forêt et y mettent des vaches.

Ce ne sont pas des entreprises mais juste des personnes qui veulent « vivre ». C’est un scénario classique mais qui prend une telle ampleur qu’aujourd’hui ce sont les territoires des peuples indigènes qui sont touchés. Il est urgent de les aider à acheter ces territoires de forêts avant que tout se privatise.

 

Des besoins vitaux

Concrètement l’idée est d’aller voir, tribu après tribu, quels sont leurs moyens et leurs besoins vitaux. En janvier j’ai été chez une communauté HuniKui qui pourraient acheter une terre/forêt qui est le territoire de leur ancêtre et préserver ainsi 480’000 ha.
Mais encore avant cela, le besoin le plus important est de leur fournir de l’eau potable. En effet, les fermes aujourd’hui qui s’installent laissent leurs déchets couler dans la rivière. Ces peuples qui utilisent depuis toujours cette eau pour tous leurs besoins y compris leur hydratation découvrent au fil des jours la pollution avec la maladie. L’année passé une artiste française qui travaille avec eux est morte suite à cette eau à Paris malgré la médecine plus sophistiquée pour essayer de la guérir. Il est donc urgent qu’ils puissent construire un puits pour alimenter la communauté
Le puits représente une somme d’environ 15’000.- et l’achat des 480’000 ha de forêts autour de leur communauté représente 700’000 reals soit env. 150’000.- CHF.
Ils ont déjà reçu en décembre un soutien de 400’00 reals d’un peuple premier du Canada 🌳🥰🌳 il reste donc 300’000 reals à trouver soit environ 75’000.- CHF.

J’espère à Pâques me rendre à nouveau chez eux et pouvoir leur apporter le montant pour le puits. Je cherche donc en priorité le soutien de 15’000.- CHF pour les aider à construire ce puits.

Vous pouvez soutenir ce projet ici:

Compte: Postfinance
Iban : CH62 0900 0000 1754 7193 3
Swift/BIC: POFICHBEXXX
Titulaire : Association NiceFuture, 1000 Lausanne
Mention : Puits